DOCUMENTATION ET TRANSMISSION DE LA DANSE CONTEMPORAINE ET ACTUELLE QUÉBÉCOISE / FONDATION JEAN-PIERRE PERREAULT
EC2

Cartographie des trous noirs

Cet automne, nous mettrons en marche le grand projet numérique Cartographie des trous noirs. Coordonné par Catherine Lavoie-Marcus qui en est aussi l’idéatrice initiale, ce projet vise le développement d’une plateforme web participative destinée à l’archivage et au partage du vécu sensible des danseurs et danseuses sous forme de témoignages écrits et audios.

Cartographie des trous noirs entend consigner les traces existentielles de la danse trop souvent laissées à l’écart des démarches de conservation : les blessures, les manques et les deuils inhérents à la danse. La plateforme offrira un espace pour que les danseurs et danseuses puissent y téléverser ces données charnelles sensibles, dans un esprit de partage et de connaissance.

Partenaire du projet, Karine Ledoyen de Danse K par K avait créé à l’automne 2018 la pièce De la glorieuse fragilité. Inspirée du théâtre-documentaire, elle est allée à la rencontre de vingt interprètes professionnel·le·s ayant quitté la danse afin de recueillir leurs témoignages; ceux-ci seront intégrés sous forme de balados à la plateforme.

Ce projet, soutenu dans le cadre de la mesure Exploration et déploiement numérique du CALQ que nous remercions vivement, ne pourra exister sans une implication active du milieu de la danse. Vous serez donc, d’ici quelques mois, invité·e·s à nourrir et à imaginer avec nous ce projet inspirant.