DOCUMENTATION ET TRANSMISSION DE LA DANSE CONTEMPORAINE ET ACTUELLE QUÉBÉCOISE / FONDATION JEAN-PIERRE PERREAULT
EC2

Appel à candidatures

Projet Mémoires ancestrales des corps dansants

Début mai 2018, Ondinnok en collaboration avec Tangente présentait Corps entravé, Corps dansant, un événement majeur portant un regard pluriel sur la danse autochtone aujourd’hui au Québec. Quelques jours plus tard, la FJPP proposait les journées de réflexion Entre traces et écritures. Nous y invitions alors Catherine Joncas, co-fondatrice d’Ondinnok et commissaire de Corps entravé, Corps dansant, à prendre part à la table ronde La création et le corps/archives. Celle-ci y présenta le parcours de différent·e·s artistes autochtones et témoigna de l’importance que les mémoires ancestrales jouent dans leur processus de création.

Comme suite aux pistes de réflexion ouvertes par ces deux événements, la FJPP, en collaboration avec Ondinnok, désire mettre en œuvre un nouveau projet, ouvert aux artistes de la danse de toutes origines et de toutes cultures, autour de la question des mémoires ancestrales des corps dansants.

Les mémoires ancestrales logent dans nos os, dans les fibres de nos cerveaux et de nos organes. Elles surgissent, nous surprennent et nous réconfortent parce qu’elles nous assurent d’un lien humain essentiel et nous replacent dans un temps long. En ces temps d’effondrement planétaire, il devient de plus en plus urgent d’écouter et de partager les messages qu’elles nous envoient.

Nos prémisses de travail : Comment invoquer les mémoires ancestrales? Quel rôle peuvent-elles jouer dans la création ou l’interprétation? Quels sont les points de rencontre entre les expériences mémorielles vécues par les un·e·s et les autres? Comment réfléchir et créer ensemble? Quel art, quelle danse créer maintenant ?

Échéancier proposé (à revoir avec les artistes participant·e·s) :
Phase 1 : Avril – juin 2021 : Exploration et idéation (4 rencontres prévues)
Phase 2 : Juillet 2021- juin 2022 : Création et réalisation
Phase 3 : Automne 2022 : Diffusion

Pour ce projet, nous désirons réunir huit artistes, autochtones et allochtones, intéressé·e·s à participer à des ateliers d’exploration rémunérés, inspirés des mémoires ancestrales. Les artistes déjà engagé·e·s dans une telle démarche seront privilégié·e·s.

Les rencontres prévues en présence à Montréal/Tio’tia:ke en phase 1 pourront donner naissance à la création d’une œuvre, à la publication de textes, à la tenue de journées de réflexion ou à un tout autre projet en fonction des aspirations du groupe.

Ce projet vous intéresse?
Envoyez un bref CV et une lettre d’intérêt à admin@fjpp.ca d’ici le 8 mars 2021.

Nous tendons la main aux artistes autochtones, immigrant·e·s et racisé·e·s et les invitons vivement à participer à l’appel.

Merci!

___

source : Casey Horner – Unsplash

logo ondinnok

Ondinnok est la première compagnie de théâtre francophone autochtone au Canada. Elle fut fondée en 1985 lors de la création du Porteur des peines du monde au Festival du théâtre des Amériques qui s’est méritée le prix de l’Américanité. En plus de trente cinq ans, Ondinnok a produit plus d’une trentaine d’oeuvres et événements devenant par le fait même l’initiateur d’une dramaturgie autochtone francophone contemporaine. Ses créations questionnent et explorent toute la complexité de l’identité autochtone de nos jours.