DOCUMENTATION ET TRANSMISSION DE LA DANSE CONTEMPORAINE ET ACTUELLE QUÉBÉCOISE / FONDATION JEAN-PIERRE PERREAULT
EC2

Boîtes chorégraphiques

Bras de plomb

de Paul-André Fortier
Publié le : 21 janvier 2017

Le solo « Bras de plomb » naît en 1993, d’une véritable rencontre entre un homme, le danseur-chorégraphe Paul-André Fortier, et une femme, l’artiste des matières inanimées Betty Goodwin. De l’obsession commune de ces deux grands créateurs pour le corps humain émerge cette pièce fascinante, profonde réflexion sur la condition humaine.

Pour la reconstruction de 2011, Paul-André Fortier choisit de transmettre cette pièce de son répertoire au danseur Simon Courchel qui interprète cette œuvre marquante avec la maturité technique, l’endurance et le charisme qu’elle exige. C’est une étape très significative pour Paul-André Fortier qui voit cette pièce s’émanciper de son créateur et s’animer de sa vie propre.

Boîte chorégraphique Bras de plomb, 2016
Chorégraphie de Paul-André Fortier, 1993
Idée originale des boîtes chorégraphiques : Ginelle Chagnon

Extraits de la boîte 1.44 Mo Le PDF s'ouvrira dans un nouvel onglet

Crédits

Mise en forme initiale, assemblage, coordination, rédaction, schémas et photos (sauf si autrement mentionné) : Ginelle Chagnon

Rédaction de la notation chorégraphique : Ginelle Chagnon

L’assemblage de la boîte chorégraphique ainsi que la rédaction des principaux documents qui la composent ont suivi la reconstruction de l’œuvre en 2011-2012.

La Boîte chorégraphique Bras de plomb est une production de la Fondation Jean-Pierre Perreault ; elle a été réalisée en collaboration avec Fortier Danse-Création.

La Fondation Jean-Pierre Perreault et Fortier Danse-Création sont soutenus par :

le Conseil des arts et des lettres du Québec ;

le Conseil des arts du Canada ;

le Conseil des arts de Montréal.

La numérisation de cette boîte chorégraphique bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, dans le cadre de la mesure d’aide à la numérisation de contenus artistiques et littéraires.

Idée originale des boîtes chorégraphiques : Ginelle Chagnon

Révision des documents : Paul-André Fortier, Lise Gagnon, Daniel Lavoie, Simon Pineau ainsi que Fortier Danse-Création et la Fondation Jean-Pierre Perreault (2013-2015)

Il faut aussi mentionner que par le biais de Circuit-Est centre chorégraphique le vidéaste Xavier Curnillon a parallèlement documenté en vidéo la transmission de l’œuvre.

Édition, révision et correction : Romy Snauwaert

Conception graphique et mise en page : Anne-Laure Jean

Photo de la couverture et de la page de titre : Michael Slobodian, 1993

Avertissement – Le chorégraphe ou ses ayants droit sont les titulaires, cessionnaires ou licenciés exclusifs des droits de propriété intellectuelle de Bras de plomb. La consultation ou l’achat de la boîte chorégraphique ne confère aucun droit d’utiliser ou d’exploiter Bras de plomb en tout ou en partie sous quelque forme que ce soit. Pour toute utilisation de Bras de plomb, en tout ou en partie, l’autorisation du chorégraphe ou de ses ayants droit est requise.

Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2016

Dépôt légal – Bibliothèque et Archives Canada, 2016

© Tous droits réservés, 2016. Fondation Jean-Pierre Perreault

ISBN : 978-2-9815499-4-5 (version imprimée)

ISBN : 978-2-9815499-3-8 (PDF)

Tous droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou toute reproduction sous quelque forme que ce soit est interdite sans l’autorisation de la Fondation Jean-Pierre Perreault.

Table des matières

Table des matières

Introduction     9

Avant-propos       11

Biographie du chorégraphe     13

Historique           14

1. Notes chorégraphiques 17

1.1       Notation chorégraphique          19

1.2       Schémas spatiaux          49

2. Scénographie 55

2.1       Conception de la scénographie : Betty Goodwin       57

2.2       Fiches scénographiques            59

2.3       Éléments scénographiques       65

2.4       Documents scénographiques    75

3. Costumes et maquillage 81

3.1       Réalisation des costumes : Carmen Alie et Denis Lavoie, d’après une idée originale de Betty Goodwin            83

3.2       Maquillage          93

4. Éclairages 95

4.1       Régie lumière et son : J. Christian Gagnon    97

4.2       Régie lumière et son : Pierre Lavoie   121

4.3       Régie lumière et son : JPT        131

5. Production 133

5.1       Fiche technique du spectacle (2011)  135

5.2       Horaire Agora de la danse (2011)        141

5.3       Programmes        147

6. Documents visuels et sonores 153

6.1       Liste des documents disponibles         155

7. Revue de presse 157

7.1       Liste des articles disponibles   159

Description des vidéos

Bras de plomb – Extraits 2011

Chorégraphie
PAUL-ANDRÉ FORTIER
Interprétation
SIMON COURCHEL
Scénographie
BETTY GOODWIN
Musique originale
GAÉTAN LEBOEUF
Éclairages
JPT (JEAN PHILIPPE TRÉPANIER)
Costumes
CARMEN ALIE et DENIS LAVOIE, d’après une idée originale de BETTY GOODWIN
Actualisation des costumes
DENIS LAVOIE
Direction des répétitions et assistance au chorégraphe
GINELLE CHAGNON
Direction technique, régie plateau
SIMON PINEAU
Régie lumière
J. CHRISTIAN GAGNON
Régie musique et diapositives
RÉAL DORVAL
Technique
VINCENT TESTARD
Direction de production
SIMON PINEAU
Captation et montage
XAVIER CURNILLON

 

Bras de plomb – Entrevue avec Paul-André Fortier

Réalisation
XAVIER CURNILLON

 

Bras de plomb – Les faces cachées de l’œuvre

Lors d’une répétition au studio Peter-Bonham de Circuit-Est centre chorégraphique, le chorégraphe Paul‑André Fortier montre et explique au danseur Simon Courchel les détails qui ne sont pas perceptibles lors de la captation d’un spectacle. Grâce au procédé filmique de la caméra à l’épaule, le spectateur devient témoin privilégié de la transmission de l’œuvre et découvre les impératifs du danseur : comment il doit rentrer dans la lumière, entrer dans la boîte, faire exister l’espace, amener le regard à être actif, etc.

Réalisation
XAVIER CURNILLON

 

Bras de plomb – S’approprier une œuvre

Entrevue de Paul-André Fortier et Simon Courchel

Avant une répétition de Bras de plomb au studio Peter-Bonham de Circuit-Est centre chorégraphique, les deux interprètes, assis sur la table créée par Betty Goodwin, témoignent de l’importance de comprendre l’esprit de l’œuvre pour pouvoir se l’approprier et la traduire par le biais de son propre instrument, le corps du danseur.

Réalisation
XAVIER CURNILLON

 


Me procurer la boîte Pour plus d’informations, écrivez-nous: info@fjpp.ca